Prise en charge du patient

           

            L'ostéopathie optimise l’état de santé grâce à des manipulations des articulations, du crâne et des viscères, dont les tissus manquent de mobilité et ne permettent plus au corps de s’adapter à ses contraintes internes et environnementales.
Ces blocages peuvent gêner l’équilibre mécanique du corps, et provoquer des douleurs et des troubles divers.
Ainsi, en libérant les blocages, elle permet l’autorégulation du corps.

            L’ostéopathe structurel appréhende le corps dans sa globalité de manière logique, du particulier vers le général. En raisonnant de façon systémique, l’ostéopathe relie les différentes structures du corps en interactions les unes avec les autres et s’assure du bon état de chacune d’entre elles pour traiter les symptômes et éviter qu’ils ne reviennent.

            La démarche diagnostique en ostéopathie structurelle se base sur le principe que, n’ayant pas la connaissance préalable du fonctionnement de chaque individu, le thérapeute se doit de mener son enquête en partant de la plainte pour aller vers le général.

            Dès lors, l’objectif n’est pas de définir le déséquilibre global mais d’utiliser un mode de raisonnement cohérent qui permette au thérapeute de ne pas omettre des paramètres ayant contribué à l’expression de la plainte.

            L’anamnèse (interrogatoire préalable) permettra d’identifier la ou les structures qui s’expriment puis de définir la nature de l’expression pathologique  (mécanique, neurologique ou neuro-vasculaire) avant de la mettre en relation avec la somme pathologique (ensemble des lésions irréversibles connues). Elle permettra également d’estimer si la prise en charge ostéopathique est possible ou s’il convient de réorienter vers une autre pratique plus adaptée.

            La cohérence ou non du couple facteur déclenchant / plainte amènera alors l’ostéopathe structurel à rechercher par des tests les lésions tissulaires réversibles (LTR) locales ou/et à distance, en s’orientant en fonction des variables de régulation et des variables de fonction.

 

            Au total, l’ensemble des lésions réversibles et irréversibles constituent des « plots » qui diminueront les capacités adaptatives de l’organisme face aux variations du milieu extérieur. Chaque « plot » est constitué de lésions des différents niveaux de complexité, l’ensemble des « plots » constituant l’édifice lésionnel du patient.

            La présence d’une LTR sur le site de la plainte sera toujours traitée en priorité, afin de redonner au tissu des qualités fonctionnelles qui lui permettront de supporter un traitement structurel à distance. L’importance n’est pas de savoir quelle lésion s’est installée la première mais plutôt de comprendre comment le système s’est auto-organisé et selon quelles interactions avant de déclencher le symptôme.

Modélisation du soin

Dans ce modèle sont représentés : 

 -  En bleu les relations qui aboutissent à l’apparition d’une expression lésionnelle chez le patient, état de santé pathologique résultat du rapport variable d’état/variable d’entrée, à l’instant t de la prise en charge thérapeutique.

  - En noir les informations recueillies par le thérapeute dont l’anamnèse, placée tout en haut du schéma de manière à matérialiser son importance dans la prise de décision de la prise en charge thérapeutique. Les flèches noires modélisent le cheminement intellectuel et les connaissances nécessaires à la construction du soin la plus logique possible.

 - Les flèches vertes représentent la recherche de cohérence par le thérapeute entre ses connaissances (anatomiques, cliniques, expérimentales voire empiriques) et le phénomène déclenchant. Devant les symptômes et les LTR présentés, le thérapeute retrouve-t-il des mécanismes pathologiques connus et cohérents ?

 -  Les flèches rouges représentent le feed-back informationnel perçu par le thérapeute après son geste manipulatif. Son action thérapeutique lui semble-t-il avoir eu un effet bénéfique sur la structure concernée ?

  • Facebook Social Icon
  • Google+ Social Icon

© 2016 Arnaud Youdkevitch. Créé avec Wix.com

Pour prendre rendez-vous

06 42 23 91 77